Le SIG web a été développé par l'Institut für Raumbezogene Informations- und Messtechnik de l'université de Mayence avec la collaboration de l'Institut für Vorderasiatische Archäologie de l'université de Munich.

Le but est de représenter tous les sites archéologiques qui ont été enregistrés par le projet TEXTELSEM.

Au total, ce sont 50 prospections qui ont été dépouillées et plus de 1000 sites qui ont été enregistrés. En ce qui concerne les sites qui ont fait l'objet de prospections, environ 80% n'ont été que superficiellement parcourus et 20% ont fait l'objet de fouilles.

La datation des sites est basée sur la division archéologique du deuxième millénaire avant  J.-C., l'âge du bronze moyen et l'âge du bronze récent, et suit ainsi globalement la convention chronologique utilisée dans APUM (Anastasio et al. 2004, p. 16 et s.).

La localisation des sites s'appuie également sur des sources électroniques, en plus des publications de références, telles que le “ANE Placemarks for Google Earth” de Olof Pedersén. 

 

Cliquer sur l'image pour accéder à l'application SIG.

 

 

 

 

 

Aller au haut